Le droit à l’accessibilité universelle

Avec Rui Pereira de Inclusiv’Events

Pour Rui Pereira, « l’accessibilité universelle » qui permet à toutes et à tous de vivre sa vie au quotidien de façon autonome doit aussi s’appliquer au meilleur de la culture et des grands événements festifs. « L’important, c’est de participer », disait Pierre de Coubertin. Message reçu cinq sur cinq par le directeur d’Inclusiv’Events, l’entreprise qui veut rendre accessible l’espace public à chacun·e : « quelle que soit sa situation de handicap, on doit pouvoir vivre la grande fête des Jeux Olympiques et Paralympiques. » Rendre accessibles les fan zones de la capitale, c’est le défi de Rui Pereira. « A la demande de la Ville de Paris, nous avons fait une préconisation des dispositifs à mettre en place dans seize arrondissements de la capitale. » 

Il le reconnaît, beaucoup de choses ont été faites en matière d’accessibilité pour l’habitat, la voirie, l’emploi, la pratique des sports.  « Mais pas pour la culture ni les grands événements festifs or ces derniers sont des créateurs d’émotion, de lien, de bien-être et de bonheur. » Pour le fondateur en 2011 du Fest’Dif, festival de la différence et de la diversité de Villeurbanne (Rhône), le manque de moyens matériels et humains pour permettre à toute personne en situation de handicap de se rendre à un concert, une représentation de théâtre, un match est insupportable : 12 millions de personnes sont, en France, en situation de handicap. « Le Fest’Dif a été un déclic pour passer à la vitesse supérieure en matière d’engagement » explique-t-il. « Et un terrain d’expérimentation à l’origine de la création de mon entreprise. » Avec, pour ce doctorant en biologie moléculaire devenu expert informatique avant de « se sentir là où il faut être », l’idée d’un cheminement d’accessibilité, le CAU-mobility, pour  permettre aux fauteuils roulants de mieux se déplacer.

Commercialisé en 2022, c’est un des éléments-clés du Pack accessibilité universelle des événements (PAU). Matériel innovant, formation, conseil, accompagnement : la prestation d’Inclusiv’Events peut s’adapter à tous les types de handicap. La Fête des lumières à Lyon, les festivals We Love Green, Jazz à Vienne l’ont adoptée. En ligne de mire : le tourisme avec l’accès pour tous·tes aux châteaux de la Loire !