Cycle Terre

Terre de chantier, construction durable et sites olympiques !

Industrialiser la fabrication de briques réalisées à partir de terre de chantier, c’était le pari fou de Cycle Terre, coopérative installée en Seine Saint-Denis. Pari réussi : Cycle Terre a su convaincre des vertus de la terre comme matériau de construction durable… et ce jusqu’aux organisateurs des Jeux. Les cloisons intérieures du Village des Athlètes, ainsi que celles de l’Arena Porte de la Chapelle ont été produites dans leur usine, à Sevran !

Des briques en terre de chantier pour un cercle vertueux

La terre de chantier (déblais) représente près de 90% des déchets urbains. Née d’un projet européen d’expérimentation sur le territoire de Sevran, concerné par de nombreux projets d’aménagement, la coopérative Cycle Terre récupère et transforme ces terres inertes en matériaux de construction – des briques et panneaux de terre crue aux multiples vertus !

Fabriqués à partir de terre et de sable compressés – sans aucun ajout de composés chimiques comme le ciment ou la chaux – les briques sont intégralement réutilisables, et ne polluent pas nos intérieurs. Elles agissent aussi comme d’excellents régulateurs thermiques naturels, en conservant la chaleur ou la fraîcheur du bâtiment. Ce qui était autrefois considéré comme un rebut inutilisable et encombrant devient alors une ressource considérable. 

Son directeur, Teddy Dussausaye en est persuadé, dans les années à venir, on pourra construire des millions de m2 en réemployant ces terres de chantier plutôt que de les stocker.

Pour les Jeux, des cloisons en terre issue des chantiers du Grand Paris Express

Construire avec des matériaux locaux, tout en réduisant les déchets urbains du territoire : il n’en fallut pas plus pour convaincre les organisateurs des Jeux de choisir les matériaux de Cycle Terre pour les cloisons et murs de remplissage de l’Arena La Chapelle, où se tiendront notamment les épreuves de badminton. 

Ces briques ont aussi servi à la construction des cloisons séparant les chambres des athlètes, cloisons qui pourront être démantelées suite aux Jeux pour créer de plus grands espaces. Les briques seront alors broyées et recyclées en de nouvelles briques. La boucle est bouclée !

Hubert ? , dans l’oeil de Yann-Arthus Bertrand

Extrait témoignage de Janifar

« I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo. »